Un « oui » qui résonne avec tant d’autres « oui »

Accueil > Actualités > Un « oui » qui résonne avec tant d’autres « oui »

Je suis entrée à La Xavière à la veille de mes 40 ans. Pour moi, le chemin a été long avant de trouver la terre où le Seigneur désirait me faire grandir. Il a fallu désenfouir ce désir de Dieu présent au fond de moi et trouver des personnes pour cheminer. Alors j’ai pu me laisser déplacer par le souffle de l’Esprit…

Le jour où j’ai dit « oui pour toujours », je me suis sentie portée par ma communauté, mais aussi par l’Église et notamment par l’assemblée dominicale présente. Mon « oui » venait résonner avec tant d’autres « oui » : ceux de mes sœurs en religion, de mes amis mariés ainsi qu’avec tous les « oui » qui traversent l’histoire biblique et l’histoire de l’humanité. Un « oui » à la suite du Christ s’ajoutant à d’autres « oui » passés et à venir.

Mon « oui » venait résonner

avec tant d’autres « oui »

Après dix ans de vie religieuse, mon désir d’être passionnée du monde et de Dieu, de le servir à travers ceux que je rencontre est toujours aussi intense. Cela continue d’être un chemin où je découvre chaque jour la richesse de la vie religieuse. Au cœur des relations humaines, les vœux de pauvreté, chasteté et obéissance tout comme la Parole de Dieu prennent chaque jour davantage chair.

Depuis plus de trois ans, je suis responsable de l’aumônerie de la maison médicale Jeanne-Garnier. Un lieu où les mots « chemin, vérité et vie » sont concrètement présents ; où je suis témoin de l’œuvre de Dieu chez celui que je rencontre ; où, par ma simple présence, j’espère manifester la bonté, la bienveillance, l’amour du Père qui a envoyé son Fils pour nous sauver ; où j’accueille cette part de mystère de l’autre et découvre toujours davantage la grandeur du mystère de la foi, la dimension eucharistique de chaque vie et de ce don sans limite qui nous est offert.

A un jeune qui se pose la question de la vocation religieuse ou sacerdotale, je commencerai par lui poser une question : « Es-tu heureux avec ce questionnement ? ». Car Dieu nous désire fondamentalement heureux ! Et ensuite « Va, ne crains pas, fais lui confiance, quel que soit le lieu où cela te conduira, c’est un chemin de vie… à l’écoute de sa Parole ».

Sœur Chantal Arnaud

Être appelé à quoi ?

« Le Seigneur appelle. Il appelle chacun de ceux qu’Il veut voir devenir prêtres. Peut-être y a-t-il ici plusieurs jeunes qui ont entendu cet appel dans leur cœur, l’envie de devenir prêtres, l’envie de servir les autres dans les choses qui viennent de Dieu, l’envie d’être toute leur vie au service pour catéchiser, baptiser, pardonner, célébrer l’Eucharistie, soigner les malades… 

Découvrir plus

Découvrez d’autres articles

Pour aborder la question de la vocation avec les enfants

Pour aborder la question de la vocation avec les enfants

Qu’ils semblent ignorer ce qu’est une vocation ou bien qu’ils en parlent d’eux-mêmes, les enfants sont déjà concernés par l'appel du Seigneur, surtout au seuil de l’adolescence. Comment les rendre disponibles à cette dimension de la vie chrétienne et assez libres...

Comment parlez vous à vos enfants de leur avenir ?

Comment parlez vous à vos enfants de leur avenir ?

Comment allez-vous parler à vos enfants de leur avenir, comment allez-vous construire leurs études, en les situant, non pas par rapport aux quarante années qui viennent mais par rapport à l’aujourd'hui de Dieu qui maintenant est présent et les appelle ?...

Découvrez le magazine VOCATIONS

Ce magazine est une publication trimestrielle publiée par l’Œuvre des Vocations au service des vocations en Ile-de-France, et plus particulièrement des vocations sacerdotales.

Recevoir le magazine