Prêtre diocésain à Saint-Denis

1, 2, 3… 93 Vocations !

Depuis la joie de l’ordination du père Rémy Pignal, il n’y a pas actuellement de séminariste en formation pour le diocèse de Saint-Denis. Mais beaucoup d’entre nous, baptisés, familles, paroisses, continuons de prier et d’interpeller des jeunes hommes.

Sachez que plusieurs discernent sur le chemin de cette vocation au ministère de prêtre diocésain.

Le responsable du service des vocations du diocèse de Saint-Denis

pere jean christophe helbecque

Père Jean-Christophe HELBECQUE

Lui écrire >

Pour le service des hommes et de l’Église

J’ai rencontré le Christ assez jeune. J’ai eu la chance d’être baptisé bébé et d’aller au catéchisme, mais je crois que ma rencontre personnelle avec Jésus a eu lieu au début du collège lors d’une messe, alors que je ne n’y allais que très peu à l’époque. J’en suis ressorti avec une certitude : il se passe quelque chose de grand dans le chœur, je veux en être !

A partir de ce moment-là et après l’avoir dit au prêtre qui célébrait, je suis revenu chaque semaine pour écouter ce qui se disait et découvrir davantage le Christ à travers le service de l’autel. Cela n’a pas empêché d’autres périodes d’éloignement en grandissant, mais celui qui s’éloigne dans ces cas-là c’est moi et pas Jésus. Jusqu’à aujourd’hui il a toujours su venir me rechercher !

Je n’ai pas d’Évangile préféré. Lorsque j’étais plus jeune, je me souviens que celui de saint Marc me plaisait. Il est court et on peut donc parcourir la vie du Christ d’une seule lecture. Celui de saint Luc, et notamment les récits autour du mystère de l’incarnation, est très porteur également. Aujourd’hui j’aurai tendance à avoir un petit faible pour saint Jean.

Ma réponse n’a pas été immédiatement de devenir prêtre. Il s’agissait déjà d’être chrétien. J’ai continué à cheminer en faisant mes études, en participant à l’eucharistie, en servant l’autel, en me préparant sérieusement au sacrement de confirmation. Avec le temps j’ai compris que le Christ attendait peut être un peu plus de moi et j’ai choisi pendant une année de discerner pour savoir quel appel il m’adressait. En priant, en étant accompagné spirituellement et avec des temps de retraite, j’ai progressivement compris qu’Il m’appelait peut-être à donner ma vie pour les autres et pour son Eglise.

Le 21 septembre, le Christ a fait de moi un diacre, un serviteur de tous, en vue de devenir prêtre et de commencer alors un nouveau chemin avec lui pour le service des hommes et de l’Église. Suivre Jésus, ce n’est donc que le début !

Rémy Pignal,
séminariste pour le diocèse de Saint-Denis

Témoigner : comment mettre en œuvre cette expérience ?

Pour découvrir sa vocation, chacun a besoin de temps et de nombreuses rencontres. Ainsi, celui qui témoigne s’ouvre aux autres en racontant ce qu’il a déjà reçu, découvert, et chaque bénéficiaire du témoignage apprend à reconnaître les signes de l’amour de Dieu pour tous.

 

La vocation du chrétien ne se limite pas à la prière et ne s’enferme pas entre quatre murs… Dieu nous appelle progressivement : comme humains, à aimer et à vivre les uns avec et pour les autres ; comme baptisés, à devenir disciples et apôtres de Jésus, des saints ; avec nos compétences, à travailler et à nous engager dans notre métier, des associations, des projets… ; dans nos relations, à faire un choix de vie, durable et fécond : mariage et vie de famille, célibat consacré, vie religieuse ou monastique, ministère ordonné de diacre, de prêtre ou d’évêque.

Le service des vocations propose :

 

  • Le groupe de recherche vers le ministère presbytéral accompagne plusieurs jeunes hommes des diocèses de Saint-Denis et Créteil, pour discerner l’appel à devenir prêtre diocésain.
  • Le groupe Samuel (garçons 15-20 ans) accueille des ados et jeunes qui envisagent une vocation consacrée.
  • L’année Saul (20-30 ans) offre un chemin de discernement pour une vocation chrétienne : prière avec la Parole de Dieu, accompagnement personnel, retraites en abbaye.

Contact : Père Jean-Christophe Helbecque – 06 03 76 42 62

 

magazine-odv

Découvrez
le magazine
Vocations

C'est une publication trimestrielle publiée par l’Œuvre des Vocations au service des donateurs et des vocations en Ile-de-France

Et retrouvez les nouvelles des séminaristes d'Ile-de-France en vous abonnant à notre lettre d'informations

Inscrivez-vous à notre lettre pour recevoir les enseignements de Carême et d'Avent.