chasubles prêtres

L’appel à devenir prêtre

« Le Seigneur appelle. Il appelle chacun de ceux qu’Il veut voir devenir prêtres. Peut-être y a-t-il ici plusieurs jeunes qui ont entendu cet appel dans leur cœur, l’envie de devenir prêtres, l’envie de servir les autres dans les choses qui viennent de Dieu, l’envie d’être toute leur vie au service pour catéchiser, baptiser, pardonner, célébrer l’Eucharistie, soigner les malades… et toute leur vie ainsi. Si certains de vous ont senti cette chose dans leur cœur, c’est Jésus qui l’a placée là. Prenez soin de cette invitation et priez afin qu’elle grandisse et porte du fruit dans toute l’Église.

Pape François, catéchèse du 26 mars 2014

Le mystère du choix de Dieu

A regarder ces jeunes hommes qui s’engagent en ce jour de leur ordination, à considérer les visages si divers des prêtres qui leur imposent les mains, qui ne se demande : comment l’appel du Christ les a saisis ? Par quels chemins sont-ils devenus prêtres ?

Pour beaucoup de nos contemporains et peut-être de vos amis ou de vos proches, la démarche que vous avez engagée, il y près de dix ans, reste énigmatique. Comment comprendre que des hommes qui ont une bonne formation et une bonne profession, parfois des responsabilités importantes dans leurs entreprises, et, en tout cas, une vie sociale réussie, décident un jour de tout quitter : métier, perspectives familiales et autres projets pour s’orienter vers une vie de service dans l’Église catholique romaine ? Si on réfléchit à votre décision comme à une option personnelle que vous auriez faite parmi tant d’autres possibilités, elle reste largement inexplicable, voire déraisonnable. Comment justifier par une option personnelle toujours révocable ce qui relève d’un engagement définitif dont la seule raison est de répondre à un appel ? Le Christ lui-même nous a donné la clef de cet alliance mystérieuse : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et institués pour que vous produisiez du fruit et que votre fruit demeure. » (Jn. 15, 16)

L’histoire de chacune de vos existences pourrait être passée au crible de l’analyse sans qu’à aucun moment l’observateur puisse désigner tels événements, telles circonstances, telles personnes dont on pourrait dire : « Voilà la cause. » La seule cause réelle est le regard aimant de Jésus qui s’est posé sur chacun d’entre vous et sa voix qui vous a dit secrètement:  » Suis moi. » Certes, quand vous relisez vous-même votre propre histoire, comme vous avez eu tant d’occasions de le faire au cours de vos années de formation, vous reconnaissez que ce regard et cette voix vous ont atteints par des intermédiaires humains : des personnes qui ont croisé votre route, des événements qui vous ont marqués et pour lesquels vous rendez grâce. Mais vous ne pouvez dire sérieusement d’aucun de ces intermédiaires qu’il serait la cause de votre engagement dans le ministère sacerdotal. La seule explication raisonnable que l’on puisse retenir, c’est l’histoire d’une amitié profonde qui s’est nouée entre vous et le Christ.

Homélie du Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque émérite de Paris lors des ordinations en 2009

 

« C’est moi qui vous ai choisis… »

Allant au fond de cette question, le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque émérite de Paris, explique : « La seule cause réelle est le regard aimant de Jésus qui s’est posé sur chacun d’entre vous et sa voix qui vous a dit secrètement :  » Suis-moi. » »

Osez répondre

Pour ceux qui ont peur de répondre, pour ceux qui se sentent incapables ou indignes de leur vocation… c’est-à-dire un peu nous tous, à certaines heures importantes de notre vie : « Si nous regardons nos propres capacités, nous n’oserons pas répondre à l’appel à être prêtre. Qui sommes-nous pour être appelés à une si belle vocation ? »

Mgr Jérôme Beau, ancien Evêque auxiliaire de Paris et ancien Directeur de l’Œuvre des Vocations

A lire, à voir,
à écouter…

« Etre prêtre c’est surtout un service … »

Pour en savoir plus, lisez l’interview de Mgr Denis Jachiet, ancien directeur de l’Œuvre des Vocations

Une réponse fondée sur la confiance

Un encouragememnt de Mgr Jérome Beau, ancien évêque auxiliaire de Paris et ancien Directeur de l’Œuvre des Vocations

La vocation sacerdotale : un don et un mystère

« L’histoire de ma vocation sacerdotale ? C’est Dieu surtout qui la connaît.


À son niveau le plus profond, toute vocation sacerdotale est un grand mystère, c’est un don qui dépasse l’homme infiniment. Nous tous, prêtres, nous en faisons clairement l’expérience dans toute notre vie. Devant la grandeur de ce don, nous savons combien nous sommes déficients. »

Saint Jean-Paul II, extrait de Ma vocation, don et mystère, pp. 15-16

etienne matrot

La vocation est le mystère de l’élection divine : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais c’est moi qui vous ai choisis et vous ai établis pour que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure » (Jn 15, 16). « Nul ne s’arroge à soi-même cet honneur, on y est appelé par Dieu, absolument comme Aaron » (He 5, 4). « Avant même de te former au ventre maternel, je t’ai connu ; avant même que tu sois sorti du sein, je t’ai consacré ; comme prophète des nations je t’ai établi » (Jr 1,5). Ces paroles inspirées ne peuvent qu’éveiller une crainte profonde en toute âme sacerdotale.

C’est pourquoi, dans les circonstances les plus diverses – par exemple à l’occasion des jubilés sacerdotaux –, lorsque nous parlons du sacerdoce et que nous en témoignons, nous devons le faire avec une grande humilité, conscients que Dieu « nous a appelés d’un saint appel, non en considération de nos œuvres, mais conformément à son propre dessein et à sa grâce » (2 Tm 1, 9). Nous nous rendons compte en même temps que les mots humains ne peuvent traduire la grandeur du mystère que porte en soi le sacerdoce. »

Saint Jean-Paul II, extrait de Ma vocation, don et mystère, pp. 15-16

Serviteurs de la joie et de la vie des hommes

père Vianney Beaudouin

« Quand vous trouvez des exemples de prêtres qui sont joyeux, c’est parce qu’ils sont féconds. Ils donnent la vie, la vie. Cette vie, ils la donnent parce qu’ils la trouvent en Jésus ! Dans la joie de Jésus ! La vraie joie ne vient pas ce que l’on possède mais de la rencontre avec les autres. »

Pape François, juillet 2013

L’homme de l’Eucharistie

 

« La célébration eucharistique est l’action la plus constitutive de l’Eglise. Le principal dynamisme de sa mission, l’Eglise le trouve d’abord dans l’eucharistie célébrée par le prêtre pour rassembler et nourrir du Pain de vie la portion du peuple qui lui est confiée. »

Cardinal André Vingt-Trois

eucharistie à Notre Dame
eucharistie à Notre Dame

Le sacrement de l’Ordre

« C’est par la grandeur du sacrement de l’Ordre qu’un homme devient prêtre du Seigneur. C’est grâce à ce sacrement que le prêtre peut donner la vie de Dieu dans le sacrement du baptême, la présence du Christ dans son Corps et son Sang dans l’Eucharistie, la miséricorde dans le sacrement du pardon… » 

Saint Jean-Paul II, Ma vocation, don et mystère

A lire, à voir, à écouter…

L’ordination en trois questions
Père Stéphane Duteurtre, ancien Supérieur du Séminaire de Paris

> Jeune prêtre, regarde tes mains
Père Guy Gilbert

 

ordination diaconale

Et aussi…

> Le rituel des ordinations diaconales

Mgr Denis Jachiet, ancien Evêque auxiliaire de Paris et ancien Directeur de l’Oeuvre des Vocations

> Le ministère diaconal : servir le peuple de Dieu dans la charité 

Mgr Jérôme Beau, ancien Evêque auxiliaire de Paris et ancien Directeur de l’Oeuvre des Vocations

 

A lire, à voir, à écouter…

Le prêtre a « les entrailles de Dieu »  :
extraits d’un discours du Pape François aux prêtres du diocèse de Rome

Témoin et instrument de la miséricorde divine

Quand il administre le Sacrement de la Réconciliation, le prêtre obéit au commandement donné par le Christ aux Apôtres après sa résurrection :  » Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis ; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus  » (Jn 20,22-23). 

Père Nicolas Delafon, ancien délégué aux vocations du diocèse de Paris

fraternité

Appelé à la sainteté 

« Pour être fidèle à leur vocation de « sanctificateurs », les prêtres doivent-ils être plus saints que les laïcs ? Non, exactement aussi saints qu’eux. Leur ordination les appelle à se laisser eux-mêmes sanctifier d’abord. » 

Cardinal Jean-Marie Lustiger, Les prêtres que Dieu donne

A lire, à voir, à écouter…

> La radicalité évangélique du prêtre diocésain : disponible pour la mission !
Le Cardinal Vingt-Trois répond à la question d’un jeune lors de la fête du Séminaire de Paris.

> Un combat pour la sainteté :
une interview de Mgr Renauld de Dinechin juste avant des ordinations sacerdotales

Imprégné de la Parole de Dieu

La première mission des prêtres est d’annoncer la Parole de Dieu, d’être les témoins et les prédicateurs de l’Évangile. Ceci est très important pour un temps comme le nôtre, que l’on appelle de «nouvelle évangélisation». 

Père Nicolas Delafon, ancien délégué aux vocations du diocèse de Paris

evangile et calice

A lire, à voir, à écouter…

Parcours sur le prêtre dans la Bible
Père Yvan Maréchal

> Le prêtre, serviteur de la Parole
Père Nicolas Delafon

Le célibat des prêtres, un témoignage d’espérance

« Dans notre monde, le présent semble suffire. Nous fermons ainsi les portes à la vraie grandeur de notre existence. Le sens du célibat comme anticipation de l’avenir est justement d’ouvrir ces portes… de montrer la réalité de l’avenir que nous devons déjà vivre comme présent, de donner ainsi notre témoignage de la foi : nous croyons réellement que Dieu existe, que Dieu fait partie de notre vie, que nous pouvons fonder notre vie dans le Christ, dans la vie à venir »… Le célibat est un oui définitif qui nous permet de nous laisser prendre en main par Dieu… »

Benoît XVI, Pape émérite

 

A lire, à voir, à écouter…

>S’identifier au Christ pasteur : une nouvelle naissance Interview du Cardinal André Vingt-Trois, archevêque émerite du Diocèse de Paris

sortie messe Montmartre

L’évêque et ses prêtres, un corps vivant

« Le prêtre est intégré sacramentellement dans la communion avec l’évêque et avec les autres prêtres pour servir le peuple de Dieu qui est l’Eglise et pour conduire les hommes au Christ. » 

Jean-Paul II, Exhortation Pastores Dabo Vobis

A lire, à voir, à écouter…

Le presbyterium diocésain : une intime fraternité
Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo